"REmote SOLutions for Telementoring pocus-Echocardiography", une étude utilisant Reacts, présentée au congrès annuel 2017 de la Society of Cardiovascular Anesthesia

2017-05-03

À travers le monde, beaucoup de professionnels de divers domaines médicaux sont intéressés à apprendre l'échographie dirigée et ont besoin de formation et/ou de supervision. Le problème principal est souvent l'accès à une formation adéquate et de qualité, ce qui constitue fréquemment un goulot d’étranglement important pour l’amélioration des soins.

L’équipe de Dr Choo et al du département d'anesthésie cardiaque de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa ont présenté leur étude "REmote SOLutions for Telementoring of pocus-Echocardiography (RESOLUTE)" lors du récent congrès annuel de la Society of Cardiovascular Anesthesia à Orlando, en Floride, du 22-26 avril.

L'objectif principal de leur étude était de déterminer la faisabilité de l’enseignement, à distance, de l'échographie dirigée (POint of Care UltraSound -POCUS) à l'aide de Reacts. Ils ont cherché à déterminer si des infirmières en soins intensifs n’ayant pas de formation antérieure en échographie, pourraient se faire guider et se faire enseigner à distance, en utilisant Reacts, et obtenir cinq vues transthoraciques standard sur un simulateur d'échographie haute-fidélité. Trente-trois (33) infirmières de l'unité de soins intensifs en chirurgie cardiaque (CSICU), sans formation antérieure en échographie, ont été recrutées pour participer à l'étude. Un instructeur a guidé chaque sujet en temps réel, en utilisant Reacts, pour obtenir suffisamment de vues cardiaques sur le simulateur d'échographie afin de déterminer la pathologie sous-jacente. Le sujet, l'instructeur et l'expert-réviseur n’étaient pas au courant du diagnostic. Le temps d'instruction moyen était de 2,37 minutes; le temps moyen requis pour acquérir 5 vues transthoraciques standard était de 3,60 minutes; et le temps nécessaire pour que l'instructeur guide un sujet tout au long d’un examen dirigé et obtienne un diagnostic de pathologie sous-jacente, était de 1,42 minute. Les deux experts-réviseurs ont correctement identifié 32 des 33 pathologies sous-jacentes.

L'étude a conclu que, guidées via Reacts, des infirmières de soins intensifs, n’ayant pas d’expérience précédente en échographie, ont pu obtenir des images d’échographie transthoraciques de qualité suffisante pour une interprétation de base de façon rapide et consistante. Ceci a démontré la faisabilité d’enseigner les compétences psychomotrices nécessaires à distance, pour permettre à des sujets sans expérience d’effectuer une échographie cardiaque dirigée. L'étude a également validé que l’enseignement à distance élargit la portée du médecin expert non seulement pour l'enseignement, le retour d'informations et le dépannage dans l'éducation POCUS, mais aussi qu'elle pourrait contre-passer le besoin d'experts locaux.

Voir le document > (anglais seulement)
Partager